Au revoir la-haut

De Albert Dupontel. France. 2017. Format : DCP. Copie : Gaumont.

Avec Albert Dupontel, Nahuel Perez Biscayart, Niels Arestrup…

Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l’un dessinateur de génie, l’autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. L’entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire.

Librement adapté du best-seller éponyme de Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013, le film oppose la violence du front et des tranchées aux salons parisiens aristocratiques qui annoncent le début des Années folles. Dans ces deux toiles de fond, Albert (Albert Dupontel) et Édouard (Nahuel Perez Biscayart, révélé dans 120 battements par minute) font face à Laurent Lafitte dans le rôle du malveillant Pradelle. Pour cette ambitieuse adaptation qui repose sur une reconstitution historique soignée, et dont le scénario est co-écrit avec Pierre Lemaitre, Albert Dupontel s’est également entouré de Niels Arestrup, d’Émilie Dequenne et de Mélanie Thierry.