Chabrol, l’anticonformiste

De Cécile Maistre-Chabrol. France. 2019. 57min. Format : DCP. Copie : Arte France.

Réalisatrice du film documentaire Chabrol, l’anticonformiste, Cécile Maistre-Chabrol fut la fille adoptive du cinéaste et son assistante sur de nombreux films (Madame Bovary, La Cérémonie, Merci pour le chocolat…). Elle a voulu raconter le Claude Chabrol intime, l’homme derrière le monstre sacré du cinéma français à la carrière gargantuesque – 58 films en 50 ans ! A travers des extraits de ses films (Le Beau Serge, Le Boucher, La Cérémonie…), des archives – de la Nouvelle Vague aux années 2000 – et des interviews (Isabelle Huppert, François Cluzet…), elle dévoile l’esprit irrévérencieux et la personnalité attachante de celui qui, à travers une rigueur absolue de mise en scène, s’est appliqué à peindre les travers de la bourgeoisie provinciale et à sonder les pulsions de l’âme humaine. Son œuvre, parcourue notamment par les codes du récit criminel et nourrie par un grand appétit littéraire, a réussi la gageure assez rare d’opérer la rencontre entre un art auteuriste et le cinéma populaire. Cécile Maistre-Chabrol a cherché de la même façon à unir l’homme et la personnalité publique pour ne dégager qu’un seul visage de Claude Chabrol : celui d’un homme généreux, à l’insolent appétit de vivre, radiographe minutieux et impertinent d’une France qu’il cherchait davantage à comprendre qu’à juger.