Lino Ventura, une histoire d’hommes

De Lucie Cariès. France. 2017. 52min. Format : Fichier. Copie : Kuiv.
Sorte d’impression sur pellicule de la masculinité, Lino Ventura demeure dans la mémoire collective une figure quintessentielle de l’autorité, avec sa carrure imposante, son charisme en forme d’aura protectrice, sa voix grave et une première vie de catcheur qui le portent vers des rôles de policiers ou de malfrats. L’acteur finira par épouser le devenir de ses personnages, se faisant l’incarnation de ce que la Nouvelle vague appellera le « cinéma de papa », et des valeurs traditionnalistes d’une virilité à l’ancienne. Des valeurs qui, embrassant l’évolution des mentalités dans la société française, laisseront peu à peu place à une vision plus complexe et craquelée de la masculinité, non sans effet sur le jeu et la carrière de Ventura. Dans ce portrait, bienveillant mais sans concessions, rythmé, drôle et touchant, c’est avant tout la pudeur d’un homme en quête de stabilité qui se dégage, à travers des extraits de films et des témoignages rares de ceux qui, de Claude Sautet à Jacques Brel en passant par Jean Gabin, l’ont bien connu