Aurel (de son vrai nom Aurélien Froment) est un dessinateur de presse et réalisateur. Publié en presse nationale, Aurel travaille pour le quotidien Le Monde (depuis 2007), les hebdomadaires Politis (depuis 2007) et Marianne (de 2003 à 2011) et illustre des articles dans Le Canard Enchainé depuis 2015. Ses dessins illustrent aussi le mensuel de critique sociale CQFD. Aurel a dessiné plusieurs années pour Jazz Magazine et a publié des albums de bande dessinée faisant partie de coffrets CD/BD ayant pour thème le jazz. Il travaille en parallèle le dessin dit « éditorial » (d’actualité) et le travail de reportage dessiné. Avec le journaliste Pierre Daum il publie une série de double-pages de reportages signés à deux dans le mensuel Le Monde diplomatique. En novembre 2011, à la veille de la réélection de Barack Obama, Aurel publie un premier reportage graphique dans Le Monde (GOTV, Get Out The Vote), sur le porte à porte des militants Démocrates. C’est le début d’une série de reportages dont certains sont adaptés sur le site du journal. En 2014, Aurel tire de plusieurs reportages – réalisés en Algérie et en Espagne – une fiction en BD publiée en 2014 aux éditions Glénat : Clandestino.

En 2019, il publie une bande dessinée intitulée Fanette (Éditions Rouquemoute) financée grâce au crowfunding et traitant de la montée de l’écologisme.

En 2011, Aurel co-réalise le court-métrage d’animation Octobre noir, avec Florence Corre pour les studios La Fabrique (animation). En 2016, il entame la production de son premier long-métrage d’animation Josep produit par Les Films d’Ici Méditerrannée sur un scénario de Jean-Louis Milesi. Il s’agit de l’histoire (vraie) de Josep Bartoli, artiste ayant fait partie des réfugiés internés en France pendant la période de la Retirada. Le film a été retenu en Sélection Officielle du Festival de Cannes 2020.

Cours : Rencontre à l’occasion de la projection en avant-première du film Josep