Réalisateur franco-grec, Costa-Gavras est l’auteur d’une œuvre humaniste nourrie d’une forte conscience politique et sociale. Après des études à l’I.D.H.E.C., il fait ses armes en assistant des cinéastes comme René Clair, Yves Allégret, René Clément, Henri Verneuil, Jacques Demy ou Jean Becker. Après un premier film qui marquera le début d’une fidèle collaboration avec Yves Montand (Compartiment tueurs, 1965), il connaît le succès avec Z (1969), adaptation du récit de l’assassinat d’un député grec et point de départ d’une trilogie consacrée au pouvoir et aux dictatures (L’Aveu en 1970 puis Etat de siège en 1973). Il restera dès lors dans la veine d’un cinéma engagé en abordant des sujets tels que le coup d’état du Général Pinochet (Missing, 1982), le conflit au Proche-Orient (Hanna K, 1983), le Ku-Klux-Klan (La Main droite du diable, 1988), la traque des criminels de guerre (Music Box, 1989), le silence du Vatican sur l’extermination des juifs (Amen – César du Meilleur scénario en 2003) ou encore les dérives du système capitaliste et financier dans ses derniers films (Le Couperet avec José Garcia en 2005, puis Le Capital avec Gad Elmaleh en 2012). Il revient avec fracas en 2019 avec Adults in the room, qui retrace les tractations et passes d’armes entre l’Union européenne et le ministre grec des Finances au sujet de la crise de la dette grecque. Grande figure du cinéma européen contemporain, Costa-Gavras est également président de la Cinémathèque Française.

COURS : Rencontre avec le cinéaste Costa-Gavras (Unipop ALC, saison 2015-16).