Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Bordeaux Montaigne, Dominique Pinsolle travaille sur l’histoire de la communication et du mouvement ouvrier dans le cadre du Centre d’études des mondes moderne et contemporain (CEMMC). Il a notamment publié Le Matin (1884-1944). Une presse d’argent et de chantage (Presses universitaires de Rennes, 2012) et il est co-auteur de Wobblies of the World. A Global History of the Industrial Workers of the World (Pluto Press, 2017), à paraître en français aux éditions Hors d’atteinte au printemps 2021.

COURS : Syndicalisme et sabotage (France/USA, 1897-1918).